Ecrire pour les autres

Ecrire. Des billets de blogs, des millions sont écris chaque jour. Des billets pros, des persos, sur des plateformes privées comme ici ou publiques comme canalblog ou tumblr, tous ont été écrits avec plus ou moins de coeur et d’envie. Mais tous ont également un point qui les distingue, c’est par qui cela a été écrit.

C’est ce qui qui va donner le ton, l’identité de l’article. C’est aussi parfois un véritable exercice de style, qui est à mon goût une opportunité très amusante.

 

Euh, attends, « Par qui »?

Et oui, vous avez bien lu. Par qui. Par un être humain certainement (même si dans le cas d’Eschylles la question semble se poser), mais qui a quelle relation avec le blog?

Ici, pas de doute pour le moment, c’est écrit par moi-même à chaque fois (mais je ne ferme pas la porte à  l’éventualité d’accueillir quelqu’un épisodiquement). Mais sur Parlons Blog, on est dans le cas d’un site collaboratif.

Si l’initiateur est Stéphane, les articles publiés ont été écris par Stéphane (heureusement quand même), Yann, G3no, moi-même, j’en passe et des meilleurs. Tout ce petit monde a déjà son propre blog, son univers à lui/elle, son lectorat (fidèle) et pourtant, on viens écrire « pour » une autre adresse.

Pendant longtemps, l’un des moyens d’avoir des liens vers son blog était le très utilisé guest blogging, désormais moins en odeur de sainteté chez notre ami Google. Mais l’exercice reste tout de même d’actualité, en intégrant les notions d’auteur par exemple.

 

Ecrire ailleurs? Mais pourquoi?

© Gary Tubbs ; Photo trouvée sur DeviantArt.com

Ecrire ailleurs, c’est avoir également l’ombre de l’hôte derrière soi…
© Gary Tubbs ; Image issue de DeviantArt.com

C’est vrai quoi! Quand on a une maison, pourquoi aller dormir ailleurs? Pourquoi s’embêter à donner de l’énergie dans un billet pour un blog qui ne me rapporte rien, à part un lien? Pourquoi écrire sur un blog dont le style n’est probablement pas le même que le mien?

La réponse pour ma part est simple: Pour l’exercice. Pour l’ouverture. Pour le plaisir.

Quand on écris sur un autre blog, il y a plusieurs possibilités: soit on y va en se collant à la façon d’écrire de l’hôte, soit en gardant son propre style même s’il est éloigné de celui qui accueille, soit on essaie de faire un mix des deux.

Sur Parlons Blog, c’est simple: comme il y a beaucoup d’auteurs différents, on peux garder notre propre style, c’est cette disparité qui fait l’attrait du site. Mais quand on est invité sur un site plus personnel, c’est pour moi plus utile d’essayer de garder son identité – c’est quand même pour ça qu’on a été invité non? – tout en essayant de s’approcher du style de la personne qui invite.

Parce que le lecteur de ce blog est habitué à un style, si je débarque avec une façon de faire totalement différente, je vais vite perdre l’intérêt du lecteur, et donc l’intérêt même d’avoir écrit l’article. Le plus intéressant dans ce cas (selon moi), mais c’est aussi un peu plus difficile potentiellement, est donc d’essayer de faire un mix des styles existants.

Mais est-ce plus simple ou plus compliqué d’écrire pour un autre blog?

Do_not_disturb___i_am_at_work_by_cdaemon

Tu as osé dire facile?
©cdaemon ; Image issue de DeviantArt.com

Là, les avis divergent. Ayant posé la question autour de moi, j’ai eu le droit à:

  • « C’est plus compliqué, coller à une ligne éditoriale différente c’est trop chaud »
  • « C’est plus facile, on peux sortir de sa propre ligne éditoriale et donc se faire plus plaisir »
  • « C’est aussi difficile dans un cas comme dans l’autre » (mais là, on sent la douleur de poster un article quel que soit le support)

Bref, en fonction des goûts de chacun, le plaisir n’est clairement pas le même d’aller voir ailleurs 😉

Personnellement, je me retrouve plus dans le point de vue où c’est plus facile pour plusieurs raisons que j’ai déjà énoncées:

  • En général, le sujet est déjà trouvé. Pas à se creuser la tête pour trouver de quoi parler, on écrit pour répondre à une problématique posée par l’hôte. Perso, je kiffe.
  • Pour l’exercice. Apporter ma façon de faire tout en restant dans le ton d’un blog, c’est un exercice de style qui me plait 😉
  • Pour l’ouverture. Ecrire sur un blog autre que le sien, c’est aller donner à d’autres lecteur un aperçu de ce qu’on sait faire. C’est la possibilité de capter l’attention d’un lectorat qui ne serais pas venu instinctivement sur mon blog. Donc c’est cool.
  • Et enfin, pour le plaisir pur et égoïste de me dire que quelqu’un a voulu que j’écrive un article sur son blog. C’est une marque de confiance, de sympathie et de reconnaissance de ce que je suis et fait qui me touche toujours autant.

Ecrire pour une adresse, c’est en définitive une histoire de sensibilité personnelle. Ce qui peux plaire ou au contraire faire fuir principalement, c’est de mettre les pieds dans une ligne éditoriale qui n’est pas la notre. Certains adorent, d’autres détestent. Personnellement, je vous conseille d’au moins essayer, l’exercice n’a tué personne à priori!

 

2 réponses
  1. Alessia
    Alessia dit :

    Bonjour Étienne !
    Merci pour cet article.
    Alors, je vais te dire ce qui m’est arrivé.
    Avant je lançais des blogs que j’arrêtais d’écrire dès les premiers articles. J’étais frustrée de ne pas avoir de l’interaction.
    Ensuite je me suis dit : j’arrête le blogging. Puis j’ai eu l’occasion d’écrire 2 billets de blog pour un autre blog et cela m’a amusée. Ensuite on m’a demandé d’écrire sous forme d’interview sur deux autres blogs. Bon, bref, comme cela m’a amusé, j’ai décidé de m’y remettre et j’ai aussi décidé d’explorer un peu plus les pratiques de blogging. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai atterri sur Parlonsblog !
    Bisous et à bientôt !

    Répondre
    • Etienne Cassiat
      Etienne Cassiat dit :

      Merci pour ton retour Alessia 🙂
      Effectivement, le manque d’interaction est un gros frein au début d’un blog 😉
      Le temps de se faire un lectorat qui interagit est parfois long, et assez désespérant 😉
      L’avantage de ParlonsBlog, c’est que tout le monde est passé par les mêmes déboires (ou y est encore…) et donc ça permet de rationaliser et de passer ce cap 😉
      Au plaisir de te relire!

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *